Je vis dans ma camionnette à Montréal – La camionnette

Les prix de l’essence ont énormément augmenté et continuent d’augmenter.  Pour un article intéressant sur ce premier craquement de l’effondrement de notre économie : cliquez ici.

Elvis Gratton a peut-être vendu son gros truck à un vanster.  De Brossard à Hochelag!

Donc, beaucoup de Jean-Guys et de Jean-Rogers qui appréciaient le luxe d’aller à la pêche dans leur gros camper ont récemment réalisé que cette petite douceur leur était de moins en moins abordable.  Ces baby-boomers approchant de la soixantaine et optant pour des vacances de moins en moins actives sont souvent heureux de troquer le camping autoroutier pour le tout-inclus à Cuba.

 

De plus, pour les plus jeunes baby-boomers, nous sommes dans les années « les-petits-ont-définitvement-quitté-la-maison-what-the-fuck-now? ».  Les moins cons décident de vendre la camionnette familiale.  Probablement pour s’acheter un char de luxe ou une décapotable.

Résultat : Kijiji, LesPAC, Craigslist et les petites annonces traditionnelles regorgent de camionnettes et de campers à vendre!!!  L’offre dépasse la demande et les prix baissent!  C’est le temps d’en profiter, comme avec ces quelques aubaines pour des camionnettes semblables à la mienne, que j’ai repérées pour vous.  Cliquez le thumbnail pour voir l’annonce.  Cliquez back pour revenir me lire.

Dodge, 1500$, encore.

Dodge, 1500$

Pontiac, 650$

Nissan, 1850$

Ford, 1100$

 

 

 

 

 

Morale de cette histoire: pendant que le prix des logements augmente sans cesse, les camionnettes usagées se vendent à des prix ridicules!  Le « move » vers le vansterisme me semble évident…  Vous amortirez votre noble achat en quelques mois de loyer à peine!

Malheureusement, je n’ai pas eu autant de chance.  J’ai payé 2300$ pour ma fidèle Dodge, sans compter le bakchich de 200$ qu’il faut donner à une quelconque bureaucratie pour avoir le droit d’acheter un véhicule usagé.  J’étais dans la merde à Percé, avec : mon ancienne camionnette qui venait de mourir, autant de stock qu’elle pouvait contenir et une blonde impatiente.  Un Roger-Bon-Temps local a profité de ma naïveté et de mon besoin extrême d’une solution rapide pour me vendre la Dodge avec sa mécanique “A1”.  Ouais, “A1”!  Elle m’a couté 1750$ de réparations d’urgence lorsque je suis arrivé à Montréal.  Depuis, au moins, elle ne me coute pas plus que quelque quelques centaines de dollars par année.  Et ça fait 5 ans!

Ma camionnette est une Dodge Caravan 2000 V6. Je l’ai payée 2300$. J’aurais dû la payer 1500$.

Bref, en magasinant des camionnettes usagées ou des solutions automobiles d’hébergement, vous rencontrez de drôles de numéros.  Je vous épargne les détails.  Mais vous, cher hipster à moustache qui aimez sortir à l’Astral 2000 pour observer le douche-bag et le Elvis-Gratton dans son habitat naturel, vous pousserez ce loisir à son paroxysme en osant négocier des prix de char avec un vendeu’ de minounes moyen.  Oserez-vous aller le visiter à St-Tite-des-Caps ou, encore pire… à Brossard?

 

Petits conseils pour l’achat

Vos besoins sont différents des acheteux de vans traditionnels.

Outre les trucs habituels faisant la qualité d’une voiture d’occasion, le vanster que vous deviendrez appréciera ces luxes ou nécessités :

–       Des vitres teintées (plus intimes).  Ou pas de vitres pantoute.

–       Un système permettant de retirer facilement les sièges arrières.  Des sièges dont le dossier se rabat vous permettront de les entreposer plus facilement.  Vos parents vous doivent bien ce service.

–       Des lumières pouvant être allumées et éteintes à partir de l’arrière, quand la clé n’est pas dans le contact.

–       Des vitres non-électriques pouvant être ouvertes et fermées sans mettre la clé dans le contact (donc qui ne vous forcent pas à ramper jusqu’en avant quand vous avez chaud).

–       Des compartiments de rangement : le plus possible!

–       Une radio pouvant être allumée sans que les feux de jour le soient.

 

Si je m’achetais une van maintenant, j’opterais pour quelque chose d’un peu plus gros que ma Dodge Caravan.  Vous pourrez en lire plus à ce sujet dans la rubrique « Survie psychologique ».

Voici des annonces du genre de véhicule pour lequel j’opterais maintenant.

Chevy Van à 2200$ Ce serait la gagnante pour moi.

Déjà équipée pour le camping mais très chère.

Pas besoin de fenêtre, surtout l’hiver.

Plus d’espace!