Séance de cinéma hallucinogène – Sept.2017

16 et 22 septembre 2017, 20h30, salle éphémère dans Hochelaga, info ci-bas

train_mannequin

Avant que le cinéma ne sombre dans le divertissement populaire, cheap et facile, le 7ème art faisait des proposition radicales, sensuelles, surprenantes et parfois extrêmes.

J’ai compilé quelques courts et extraits de grands crus pour créer une séance qui mettra votre sens esthétique au défi tout en vous faisant planer dans le plaisir de la beauté radicale.

C’est un événement privé.  En achetant un billet, vous devenez membre d’un club privé pour une soirée.  La présentation aura lieu dans un micro-cinéma de moins de 20 places, le lieu sera révélé par courriel, le jour même.  Dans Hochelaga.

18 ans et plus.  Les films pourraient… vont choquer des gens.
À travers toute leur beauté ils comportent des scènes de:
– violence
– érotisme
– abstraction intense
synchrony
– nudité

Amenez votre boisson.  Consommation de drogues interdite à l’intérieur de la salle.

Pour le respect des oeuvres, nous demanderons aux invités de se comporter avec décorum pendant la séance.  Comme à l’âge d’or du cinéma…

 

Quand?
16 sept. 2017, 20h30 (COMPLET)
22 sept. 2017, 20h30 btn_buynow_LG

Combien?
10$ en avance, via les boutons PayPal ci-haut
Suivez les instructions pour payer par carte de crédit, vous recevrez un courriel de confirmation de votre membership d’une soirée, et les explications.
20$ à la porte.  Contactez-moi.

Où?
Dans une salle éphémère, secrète et privée.
Dans Hochelaga.
Lieu précis révélé aux invités le jour de la séance.
À Montréal, accessible par les transports en commun.

Pour venir:
(LES 2 SÉANCES SONT COMPLÈTES, VOUS POUVEZ M’ÉCRIRE POUR SAVOIR QUAND J’EN ORGANISERAI D’AUTRES)
1) vous achetez un billet via les boutons PayPal à côté des dates
ou
1) vous me contactez
2) vous recevrez l’adresse de la salle éphémère le jour de la séance
3) vous venez

Pourquoi?bete_larkin
Parce que dans la marge des festivals artistiques “officiels” et de la culture institutionnalisée et “propre”, il est bien que des alternatives moins accessibles, intenses et plus radicales soient disponibles.  Moi, c’est ce que j’aime voir et proposer à d’autres.