Je vis dans ma camionnette à Montréal: Hygiène

Il n’est pas normal d’avoir un accès privé à une douche et un bain.

C’est un luxe.  Je pense que le fait qu’une majorité de la population occidentale se vautre dans ce genre de privilèges est une anomalie historique et économique qui ne tardera pas à être corrigée.  La force de travail occidentale ne produit pas ce qu’il faut pour maintenir ce confort.  Pensez à ces millions de professionnels qui ne produisent absolument rien, salariés à maintenir des systèmes pratiquement inutiles et seulement bons à gérer nos chicanes et à tirer la couverte d’un côté ou de l’autre : le sur-complexe système fiscal (comptables, fiscalistes, armées de commis de bureaux), le kafkaesque système judiciaire (avocats, huissiers, juges, secrétaires), le monstrueux terrain de jeu des communications (plus de secrétaires, infographes par milliers, faiseux de présentations Powerpoint, gestionnaires aux longs titres), toute l’arène de la publicité (encore des infographes, actuaires de la visibilité commerciale, publicistes, « créatifs », encore plus des secrétaires)…  Et j’en passe…

On se fera un jour planter par des sociétés qui travaillent vraiment et nous reviendrons à une normalité plus modeste que nous, occidentaux, partagerons enfin avec la majorité de l’humanité.

C’est moi qui est donc normal.  Dans ma camionnette, il n’y a ni douche, ni bain.

Malgré la petitesse de mon logement, au niveau de l’hygiène, je ne suis pas moins bien équipé que les Victoriens qui ont bâti la prospérité que nous écoulons doucement avec nos jobs artificielles et nos belles cartes d’affaires.

Le Bain Hogan, à Montréal.

Avant que l’aristocratique salle de bain privée devienne une norme, il y avait des bains publics.  Montréal en avait beaucoup.  La majorité sont devenus des piscines municipales.  Malheureusement, c’est ceux qui ont été réaffectés qui font souvent le plus parler d’eux…  Oui, avant, ces bains servaient à autre chose que des spectacles de danse pseudo-contemporaine et des évènements corporatifs débiles!  Lorsqu’ils voulaient se laver, les gens se rendaient dans ces facilités qu’ils partageaient avec leur communauté.  J’ai voyagé un peu et j’ai vu des sociétés qui fonctionnent encore très bien comme ça.

Un hammam public, en Turquie.

Aller au bain y devient une activité sociale agréable.  Les sexes sont souvent séparés.  Je ne sais pas ce qui se passe du côté des dames.  Mais, chez les hommes, en Turquie et en Afrique, j’ai profité de bains où régnaient un calme mâle et suave où on peut causer lentement et rencontrer des gens…  ou se fermer la gueule et profiter silencieusement de la volupté du lieu.

Montréal n’est pas si mal équipée non plus, avec son beau réseau de piscines municipales!

J’en remercie les très surnuméraires, très syndiqués et très rémunérés employés municipaux; les douches et vestiaires sont toujours bien propres.  Les piscines municipales sont grandes et souvent presque désertes.  Chaque jour, quelques heures sont réservées au bain public.  C’est gratuit!

J’y prends ma douche et je nage un peu!  C’est un beau moment de ma journée.  Finalement, c’est bien meilleur que ma douche solitaire entre quelques panneaux de plastique cheap.

Ça prend un peu de planification et un peu plus de temps que la douche privée.  Mais, considérant que je sauve les quelques 4 heures qu’un Canadien moyen passe devant la télé à chaque jour (vous me faites chier avec vos “j’ai pas le temps!”), je m’en tire bien.

 

Voici mes piscines favorites :

– La piscine sur Notre-Dame, dans la Petite-Bourgogne
1825 Notre-Dame Ouest

Ultra-moderne!  Beau design!  La lumière du jour entre dans la piscine.  Il y a un genre de gros jacuzzi et une piscine en pente douce où on peut pateauger, bien écrasé.  Bien sûr, il y a aussi une piscine normale et un espace pour les longueurs.

Il faut amener un casque de bain.  Ou supplier les sauveteurs pour en emprunter un.

Le site mentionne qu’il faut une carte de membre offerte gratuitement aux résidents de Montréal.  Personnellement, on m’a jamais emmerdé avec ça.

Horaire du bain public : cliquez ici
Il est assez complexe, mais tous les jours, il y en a un de 15h à 16h20.

 

– La piscine sur Morgan, devant le Marché Maisonneuve, dans Hochelag’
1875, avenue Morgan

Le bâtiment de style classique est superbe!  Avant, on construisait ça, au lieu d’hectares de banlieues plates avec des cinémas Guzzo en forme de soucoupes volantes…  C’est triste vivre dans une époque médiocre.

Passer ce splendide porche nous ramène un peu au temps des vrais bains publics.  Les vestiaires et les douches sont très bien aussi.

Horaire du bain public :
La piscine Morgan est fermée l’été mais habituellement, on peut compter sur un bain public de 15h30 à 17h00, tous les jours.  Il y en a le matin, aussi.

 

– La piscine extérieure du parc Sir Georges-Étienne-Cartier, dans St-Henri
4550 Rue Sainte Émilie

Il y a des tremplins, des douches correctes avec des distributeurs de savon, une glissade et bien assez de place pour batifoler dans l’eau.  Le parc dans lequel se trouve la piscine et très agréable et on peut y attraper des signaux wifi gratuitement!

Horaire du bain public:
Évidemment, seulement l’été.  De 10h30 à 19h30, au moins.

 

– La piscine extérieure derrière le marché Maisonneuve
4350, rue de Rouen

Assez standard mais très correcte.  Vous connaissez maintenant mon faible pour le quartier.  C’est surtout pour ça que j’y vais.

Horaire du bain public:
Seulement l’été, 11h30 à 20h.

 

Mes autres solutions

OK, je prends souvent des douches chez mon amoureuse.

L’été, j’aime beaucoup les jeux d’eau pour enfants, dans les parcs de Montréal.  Je me suis souvent douché dans le parc Louis-Cyr, dans St-Henri.  N’importe quand, vous pouvez y presser un bouton pour vous faire asperger de milles façons différentes.  Les jeux d’eau sont souvent inutilisés.  Une seule fois, un employé de parc qui devait s’ennuyer encore plus que d’habitude est venu me demander de quitter les lieux.  Supposément, c’est réservé seulement aux enfants.  Je sais que c’est pour les enfants, mais je n’ai lu nul part que c’était SEULEMENT pour les enfants.

Je me lave bien la face et les mains lorsque je trouve une toilette de restaurant où on peut s’enfermer dans une petite salle privée où il y a un lavabo.

Quelques endroits comme ça :
– Café L’Escalier, (qui aura changé de nom lorsque vous le trouverez)
– Café Hoche, dans « HoMa »
– Scores Express, dans le Village gai
– Atomik Café. Où ça????  S’a rue Ontario!!!!
– La cafétéria coin Ontario / Pie-IX

Dans toutes ces places, vous trouverez aussi une bonne connexion wifi et de la bouffe pas chère.  Sinon, qu’est-ce que j’aurais été y faire?

Pleins d’amis m’offrent d’aller chez eux pour me laver, mais je n’en ai jamais vraiment eu besoin.

Je traine toujours ma brosse à dents et ma pâte-à-dents dans mon sac-à-dos.  Je fais ce que dois plusieurs fois par jour.  Mon dentiste est assez riche comme ça et j’aime ma grande gueule sans carie.

Chaque fois que je le peux, je pique des serviettes humides à l’alcool, comme celles qu’on donne chez St-Hubert, dans des emballages de condom.  Je me lave bien les mains et la bouche après avoir cuisiné et mangé.

 

Se laver à tous les jours

Je me déplace presque toujours à vélo.  Je suis un danseur professionnel, mon travail est donc une activité physique intense.  Et non, je ne me lave pas à tous les jours!  Et non, je ne pue pas.

Encore une fois, la majorité de l’humanité ne se lave pas à tous les jours.  Et la majorité de l’humanité travaille bien plus fort que nous…

Je me lave aux 2 ou 3 jours et tout va bien.  Je ne me badigeonne pas d’une panoplie de crèmes et de parfums dégueulasses, non plus…  C’est peut-être pour ça que je ne sens pas le besoin de me laver aussi souvent…

 

Une des nombreuses usines de Procter & Gamble

Savez-vous que la corporation Procter & Gamble produit la majorité de nos produits d’hygiène corporelle?  Remarquez les petits caractères sur vos emballages de produits de salle de bain: “A Procter & Gamble brand”.  Ivory, Old Spice, Olay, Crest, Head and Shoulders, Herbal Essences: c’est Proctor & Gamble!  Proctor & Gamble, c’est aussi des pseudos-marques supposément “lancées par des stars-entrepreneures”: Naomi Campbell, Christina Aiguilera Perfumes…

J’en arrive à mon point: je vous parie ma van que quelqu’un là-dedans a pensé à un produit sent-bon qui donnerait envie aux gens de sa laver rapidement après l’avoir mis.  Alors, il utilisent un peu plus d’un savon produit par la même compagnie…  S’ils n’y ont pas pensé, ils sont aussi cons que mal intentionnés, comme toutes les corporations le sont par nature.

 

Coco propre

Dans mon kit hygiène, que je détaille dans la section « équipement » de ce blog, mes lecteurs les plus aguerris remarqueront l’absence de shampoing.  Je me suis fait raser la tête.  C’est plus simple comme ça.